MINISTÈRE POUR LA RADIO ET LA LITTÉRATURE
Mission + Vision
   

           Lire la suite » 

Liens Utiles


           Lire la suite » 

MP3 1-104
   

104 rubriques (3-5 mn) maintenant disponibles en format MP3">

           Lire la suite » 

Follow me on Twitter

Chers amis de “Foi et Vie Réformées”

Imaginez arriver à Danane, petite localité située en Côte d’Ivoire, (à la frontière du pays voisin troublé, le Libéria) et y être accueilli par, entre autres, un vieil Africain de plus de quatre vingt dix ans, peut-être même ayant dépassé les cent ans. En signe de joie et de reconnaissance à Dieu, à cause de ma visite, il se met à danser et à frapper dans ses mains devant nous tous. Ses frères chrétiens me disent qu’il est plus âgé que le premier missionnaire qui a visité cette région reculée de Côte d’Ivoire: c’était… en 1927! Aujourd’hui, le vieil homme et sa femme sont membres d’E.P.E.R.C.I., la jeune Église Protestante Évangélique Réformée de Côte d’Ivoire, née en 1993 avec quelque trente membres, et qui en compte aujourd’hui plus de mille. C’est à l’invitation d’E.P.E.R.C.I. que j’ai eu le privilège de prêcher et de donner une série de séminaires sur la foi et l’éthique réformées, le gouvernement de l’Église, la responsabilité sociale et culturelle devant Dieu, la Loi, etc…

Ma visite en Afrique de l’Ouest aux mois d’Août et de Septembre m’avait d’abord amené dans deux autres pays francophones: le Bénin et le Togo. Là aussi, j’ai eu l’occasion de tenir des séminaires du même ordre. A Lomé, capitale du Togo, des visites à plusieurs ateliers où de jeunes couturières ou menuisiers apprennent un métier, m’ont donné l’occasion d’insister sur la valeur du travail aux yeux de Dieu: Il adresse des vocations différentes aux uns et aux autres, mais sanctifie tout travail qui est vécu comme un appel reçu directement de Lui, et qui glorifie Son nom tout en servant le prochain. Une éthique biblique du travail n’est pas le moindre des sujets qui doivent recevoir beaucoup d’attention en Afrique de l’Ouest, comme dans bien d’autres parties du monde.

Cependant je ne m’étais pas rendu en Afrique de l’Ouest en m’imaginant n’avoir rien à y apprendre: les questions posées ici ou là par des membres des jeunes églises réformées m’ont fait comprendre plus en profondeur quels sont les dilemmes, luttes et drames personnels vécus par des croyants qui cherchent une réponse de Dieu, en acceptant d’être guidés par Sa Parole. A titre d’exemple: Que devrait faire un homme exerçant un ministère dans l’Église lorsqu’il s’aperçoit que sa propre épouse pratique toujours la sorcellerie traditionnelle? Comment doit-on considérer et appliquer l’enseignement biblique sur la restitution (en cas de vol ou de fraude)? En Afrique de l’Ouest, les parents font circoncire leurs petits garçons, pour des raisons purement hygiéniques. Le Nouveau Testament interdit-il une telle pratique? Pourquoi la foi réformée a-t-elle atteint si tard l’Afrique francophone? Les églises réformées francophones européennes ont-elles répondu fidèlement à l’appel missionnaire?

Le but de ce voyage en Afrique de l’Ouest était aussi d’encourager ces jeunes églises qui croissent, à engager un dialogue écuménique les unes avec les autres, à collaborer et à joindre leurs forces partout où cela est possible, et à intercéder les unes pour les autres. Elles se trouvent isolées et entourées par toutes sortes de mouvements qui encouragent une adoration bruyante, où les visions et les prophéties contradictoires, les cris voire la transe tiennent lieu d’expression consacrée de la foi de la communauté. La sincérité d’une telle foi n’est malheureusement pas la garantie de sa soumission à l’Esprit de Dieu. Même si ces mouvements accueillent chaleureusement une exposition de l’Écriture plus solide (j’ai aussi été invité à prêcher dans ces milieux), les églises réformées, quant à elles, veulent résolument progresser vers une compréhension globale de l’Écriture inspirée de Dieu, en obéissant à cette Parole.

Mon voyage m’a également permis d’explorer de nouveaux canaux par lesquels les programmes de “Foi et Vie Réformées” pourraient être diffusés. Au Mali, en Côte d’Ivoire, au Togo, au Burkina Faso, plusieurs radios locales chrétiennes cherchent des programmes de ce type. Il y a urgence à placer sur satellite un programme hebdomadaire pouvant atteindre le plus grand nombre de ces stations FM. Ce projet devrait, Dieu voulant, devenir réalité au cours du mois de Décembre. En attendant, des cassettes sont envoyées aux stations dont je dispose de l’adresse. Des réactions positives ont déjà été exprimées par plusieurs de ces stations FM, qui demandent à recevoir sur une base régulière les programmes de “Foi et Vie Réformées.”

Avant de me rendre en Afrique de l’Ouest, j’ai eu le privilège d’assister à la réunion annuelle du comité d’administration qui soutient le ministère de “Foi et Vie Réformées”. Ensemble, nous avons envisagé la mise sur pied d’un “website” sur lequel toute information et documentation concernant ce ministère pourrait être mise à la disposition de n’importe quel internaute dans le monde. En attendant, grâce à l’amabilité d’Eurafilm (Radio Monte Carlo), ces informations peuvent vous parvenir et vous tenir au courant des récents développements concernant “Foi et et Vie Réformées”.

Passons de l’Afrique de l’Ouest aux Caraïbes: dans son édition du 20 Août, un magazine français rapporte que Haïti demeure toujours le pays le plus pauvre du monde. Le journaliste décrit la misère qu’il a vue à Port-au-Prince. Avec quelque ironie il note qu’un des “tap-tap” -c’est-à-dire un des mini bus de la capitale- arbore une pancarte sur laquelle on peut lire: “Christ capable”. Et le journaliste de commenter, d’un ton sarcastique: “Si Christ s’est arrêté à Port-au-Prince, il n’a pas dû y rester longtemps”. En ce qui me concerne, je puis simplement dire: Christ est aussi présent en Haïti, qui est appelé, comme toute autre nation au monde, à se soumettre à sa Loi et à son Règne s’il doit prospérer économiquement et autrement. Christ est aussi présent en Haïti dans la vie de nombreux croyants. En outre, Christ est présent en Haïti car les programmes de “Foi et Vie Réformées” sont désormais envoyés à quatre stations FM qui vont les diffuser. Là aussi, ces programmes parleront aux auditeurs de la justice selon Dieu, du problème de la vengeance et du pardon, de l’unité en Christ, de la souveraineté de Dieu sur toutes les sphères de l’existence, de l’adoration vraie et de l’idolâtrie, d’une éthique biblique du travail, etc…

Puisse le nom de Christ résonner en Haïti et partout ailleurs dans le monde, car il a envoyé ses disciples non seulement vers une ou deux nations, mais vers “toutes les nations” afin que sa Loi et son Règne apportent une véritable libération à tous ceux qui croiront en son nom.

Pasteur Éric Kayayan

Copyright © 2013.Carlien Visser. All Rights Reserved.